...

La scénographie

Du lundi 29 mai 2006 au

Dans le cadre de la vie publique du héros, nous voyons et entendons Hermès commenter les travaux d’Héraclès à travers un micro, s’adressant aux spectateurs, les incluant clairement dans l’action au titre de spectateurs assistant à un combat public. Par contre-coup, les spectateurs se retrouvent dans un rapport d’autant plus intime et privilégié avec le héros lorsqu’ils assistent à ses échanges privés avec les personnes qui l’ont connu.

Dans le cadre des travaux, les acteurs forment un collectif, un choeur qui manipule de grands objets symbolisant les monstres auxquels Héraclès se trouve confronté. Dans les scènes dialoguées, ces mêmes acteurs jouent chacun un personnage ayant un rapport personnel au héros.

La scénographie repose sur une disposition bi-frontale des spectateurs. Cette position renforce leur implication : ils assistent le combat mené par le héros.

A l’une des extrémités de l’espace scénique, on peut voir un amoncellement d’objets abandonnés, objets de la vie quotidienne, objets de consommation rejetés là comme dans une décharge. De ce tas inerte seront extraits les objets, animés par le choeur d’acteurs : ces objets reprennent forme, mouvement, et parfois agressivité, que doit contenir Héraclès le héros civilisateur.

Revenir à l'agenda
6 Cours de Tournon
33000 Bordeaux
+33(0)5 56 48 11 20